Racines anthroponymiques R

Peuples et linguistique germaniques antiques

Peuples et linguistique germaniques antiques
Racines anthroponymiques - R




A B D E F G H I J K L M N O P R S T þ U W




-RAD- (Conseil)
Conservé jusqu'à aujourd'hui avec le même sens dans plusieurs langues germaniques : allemand rad, néerlandais raad, suédois råd ou islandais ráđ. Il s'agit d'une substantivation d'une formation verbale germanique *rædan (conseiller), encore aujourd'hui représentée par l'anglais read (changement de sens) ou l'allemand raten. La racine indo-européenne est *rēdh (conseiller, préparer quelqu'un) qui a donné, entre autres, le vieil irlandais rád (les discours, les dires) et des mots dans les langues slaves

RAGIN- (Conseil)

RAND- (Bouclier)

-RID (Beau)

-RIK- (Puissant)
Le terme d'origine est l'adjectif gotique reikeis (puissant). Sa diffusion dans l'ensemble des langues germaniques et son utilisation en anthroponymie démontre l'influence culturelle des Germains du rameau ostique sur les autres. Le terme est d'origine celtique *rīg- (roi), comparer les célébres anthroponymes gaulois (ex : Vercingetorix). On le rapproche d'une racine indo-européenne *reg- (diriger), que l'on retrouve par exemple dans le latin rēx ou le sanskrit rājā (Mahārāja). Le français riche est issu du germanique.

RUN (Secret, magie)
Il s'agit du terme écrit "rune" en français et utilisé pour qualifier l'antique système d'écriture des Germains (probablement une adaptation de l'alphabet étrusque). Le terme originel est le germanique *rūnō, connu en gotique runa, vieux norrois rún, vieil anglais rūn et vieil haut allemand rūna. Il est apparenté au vieil irlandais rún et au gallois rhin (secret) ainsi qu'au latin rūmor.