Racines anthroponymiques S

Peuples et linguistique germaniques antiques

Peuples et linguistique germaniques antiques
Racines anthroponymiques - S




A B D E F G H I J K L M N O P R S T þ U W




SIG (Victoire)
Cet élément ne souffre pas de problèmes d'interprétation. On le retrouve en effet encore aujourd'hui tel quel en suédois seger, islandais sigur, néerlandais zege ou allemand sieg, toujours avec le sens de "victoire". Un correspondant indo-européen est le vieil indien sáhas (victoire).

SIND (Chemin)
Il s'agit du germanique *senþa (chemin) que l'on retrouve en gotique sinþs, vieux norrois sinn, vieil anglais sīþ ou vieil haut allemand sind. Le vieux celtique continental sentu ou le latin au sens figuré sentĭo (sentir) sont apparentés.

STEN (Pierre)
Le terme est parfaitement clair. Il s'agit du germanique *staina-/stainaz que l'on retrouve en vieil haut allemand stein, en gotique stains, en vieux norrois steinn ou en vieil anglais stān. D'un point de vue d'indo-européen, le slavon stěna (mur, falaise) ou le grec stía (caillou, gravier) sont apparentés. Le terme est probablement utilisé en anthroponymie germanique de manière métaphorique. Ainsi Thorstenn signifie "pierre de Thor", il s'agit probablement d'une formation imagée pour "marteau de Thor, Mjöllnir".

SUNN (Soleil)
Une évocation de l'anglais sun, de l'allemand sonne ou du néerlandais zon permet immédiatement d'identifier le terme. Il s'agit du germanique *sunnō reconstruit à partir du vieil haut allemand et du vieux norroissunna, du gotique sunno et du vieil anglais sunne. Le terme est apparenté à des formes en l comme le gotique sauil, le vieux norrois sól, le vieil anglais sygil, le grec hēlios, le latin sōl ou le lituanien sáulė.

SWAN (Cygne)
Pas de problème d'identification ou d'interprétation. Il s'agit du germanique *swana-/swanaz que l'on retrouve en vieil haut allemand swan(o), en vieux norrois svanr ou en vieil anglais swan. Le mot est encore disponible aujourd'hui dans les différentes langues germaniques. Il semble que l'animal soit dénommé dans cette famille de langue d'après son cri : indo-européen *swen (résonner), vieil indien svan (résonner), latin sonus (son), etc...

SWINTH (Fort)
De l'adjectif germanique *swinþa- (fort, fougueux). Le terme est présent en gotique swinþs, vieux norrois svinnr/sviđr ou vieil anglais swiþ. Une connection est envisagée avec une racine indo-européenne *sghuwent (puissant) issue d'une racine *s(e)ghu (pouvoir) qui a, par exemple, donné le grec ischys (pouvoir, force) ou le vieil indien sáhuri (imposant, supérieur).