Racines anthroponymiques L

Peuples et linguistique germaniques antiques

Peuples et linguistique germaniques antiques
Racines anthroponymiques - L




A B D E F G H I J K L M N O P R S T þ U W




-LAK (Jeu)

-LAND- (Pays)
Le sens est assez clair. Il s'agit du germanique *landa-/landaz, d'où le vieil haut allemand lant, le gotique, le vieux norrois et le vieil anglais land. Le terme pourrait être directement issu d'une racine indo-européenne, mais l'existence d'un vieux celtique continental landa laisse envisager un emprunt des Germains aux Celtes. D'un point de vue indo-européen, on lui compare - en plus de termes celtiques - le vieux prussien lindan (vallée), le russe ljadá (essart) ou le tchèque lada (jachère). Le sens pourrait être passé de "terrain défriché" à "terrain libre, ouvert". Le suédois dialectal propose un terme apparenté linda (jachère). Une connection avec une racine indo-européenne *lem (casser, briser) n'est pas exclue.

-LEUB (Aimé, cher)
Le terme originel est l'adjectif germanique *leuba- attesté en gotique liufs, vieux norrois ljúfr, vieil anglais lēof ou vieil haut allemand liob/liub. Les substanfifs ou formations verbes anglaises et allemandes comme love/to love et liebe/lieben lui sont postérieures. La racine indo-européenne est *leubh (désirer). Elle a donné des termes tels que le latin lībido ou le vieux slavon ljubǔ (cher).

LEUD- (Homme libre, groupe des hommes libres)
Il semble que le sens en germanique ancien était "homme libre" et non pas "peuple", sens qui s'est développé par la suite. Il s'agit du germanique *leudi. Le lituanien liáudis (peuple commun), ainsi que le grec eleútheros (libre) et le latin līber avec une construction en ro lui sont apparentés.

-LIND (Doux)
Adjectif du germanique *lenþja- (doux, souple), conservé aujourd'hui en allemand linde, néerlandais gelinde et anglais lithe. Historiquement on le retrouve en vieil haut allemand lindi et en vieil anglais līđe. Au niveau indo-européen on le compare avec le latin lentus (flexible, doux).