Peuples et linguistique germaniques antiques

Peuples et linguistique germaniques antiques
Racines anthroponymiques - F




A B D E F G H I J K L M N O P R S T þ U W




FARA- (Voyageur, Meneur)

Il existe des incertitudes sur la signification réelle de cet élément que l’on retrouve en tant que premier élément ainsi qu'en deuxième position dans les noms féminins chez les Germains orientaux. On peut lire parfois que le terme signifie : famille, clan, tribu. Ainsi le nom de Faramond/Pharamond est de temps à autre présenté comme signifiant : protecteur du clan, de la famille. Je suppose que cette assertion repose sur le terme isolé lombard fara, que l’on retrouve dans la toponymie italienne, et qui désignait le groupe de guerriers et leurs suivants (familles, esclaves, serviteurs) dans l'Italie lombarde. L’étymologie du terme n’est pas claire et on le rattache généralement à *Faran. Il est peu vraisemblable qu'on ait à faire dans les noms en far/fara à un étymon désignant la famille ou le clan. On penchera plutôt pour deux autres termes germaniques pour tenter une explication :
- Germanique *Faran (voyager, être sur la route). Hypothèse la plus probable, peut-être à prendre dans le sens de « mener, montrer le chemin », comme le terme apparenté *Fōrejan. Nous savons que Faramund, si cette figure est réellement historique et pas issue des imaginations du VIIème siècle, est tenu pour l’ancêtre de la maison mérovingienne. Or on sait que du temps du paganisme les familles régnantes chez les Germains aimaient à se donner un ancêtre fondateur divin, souvent Odin sous l’un ou l’autre de ses noms. Un Faramund, dont le nom signifierait « protecteur du voyageur », pourrait convenir à une divinité tutélaire, notamment à connotation guerrière, car il est évident qu’à l’époque, hormis pour faire du commerce, on voyageait rarement si ce n’est pour partir en campagne guerrière chez les peuples voisins. Burgondofara (sainte Fare) pourrait signifier « celle qui mène les Burgondes »
- Germanique *Fǣ (danger), comme dans le nom de la figure de la mythologie scandinave : Fárbauti (père de Loki). Beaucoup moins probable. Néanmoins l’homonymie a pu être intéressante dans certains cas : Faramund (protecteur du voyageur et protecteur face au danger), Farawulf (loup voyageur : guerrier, loup dangereux), etc…

Exemples : Faramond/Pharamond, Farulf (Chambrier de Childeric), Faroald (ducs de Spolète), Burgondofara, Sendefara, Thurdifara, Wilifara, etc…
 

FIL- (Beaucoup, très)

Se retrouve dans le nom du roi légendaire des Goths Filimer ou dans le nom franc Filibert/Philibert.
Voire *Felu- dans le lexique
 

FLED- (Beauté)

Se rencontre uniquement en tant que deuxième élément de composés et uniquement dans des noms de personnes de sexe féminin. Semble avoir été utilisé essentiellement chez les Francs.
Voire *Flēdi- dans le lexique.

Exemples : Audoflède, Alboflède, Meroflède, Bertheflède, Ansflède, etc…
 

FRID- (Paix)

Un des éléments les plus courants de l’anthroponymie germanique. Utilisé en début et en fin de composés pour les hommes. Il existe un seul exemple d'utilisation du terme comme second élément pour une femme : Amalfreda, reine des Vandales, fille de Theodomir et soeur de Theodoric le grand.
Voire *Friþu- dans le lexique.

Exemples : Frédéric/Friedrich, Frédégonde, Friedhelm, Fridolin, Fritigern, Friedhelm, Frédégaire, Gottfried/Godefroy/Geoffroy, Warnefried (véritable nom de Paul Diacre), Wilfried, Hermanfried (roi des Thurigiens), Amalfrid (prince thuringien, officier byzantin), etc…
 

FROD- (Intelligent, vif d'esprit, sage)

Terme qui est celui du nom roi danois légendaire Fróđi. Dans les composés, on le retrouve en tant que premier élément. Les noms de famille Frobert ou Froger sont probablement issus de noms de personnes du type Frodiberht, Frodigar.
Voire *Frōdi- dans le lexique.

Exemples : Flodoard (en réalité Frodoard), Frodulphe (saint, compagnon de saint Merry), etc…
 

FUL- (Plein)

Uniquement en tant que premier élément.
Voire *Fulla- dans le lexique.

Exemples : Fulbert, Fulrad
 

FULK- (Peuple)

Terme utilisé assez fréquemment chez les Germains occidentaux et en tant que premier élément.
Voire *Fulka- dans le lexique.

Exemples : Volker, Volkmar, Folcwald/Foucaud, Volkhard/Fouchard, Foulques, Fulcran, Fulcrad
 

FUNS- (Prêt, décidé, volontaire)

Second élément de composés que l’on retrouve dans le nom Alphonse qui a été popularisé chez les Goths.
Voire *Funsa- dans le lexique.

Exemples : Alfonso/Alphonse, Ildefonse, Sigfús, etc…