Lexique I

Peuples et linguistique germaniques antiques

Peuples et linguistique germaniques antiques
Lexique germanique I




A B D E F G H I J K L M N O P R S T þ U W



*Ingwa- (Freyr, théonyme), nom propre, germanique commun

gotique : Enguz
vieil anglais : Ing
vieux norrois : Yngvi

Sans étymologie connue. Il s'agit probablement du nom originel du dieu Freyr, ce dernier terme étant au départ un simple épithète : "seigneur", voire → *Frauja-, *Frawjōn, *Frawja- (seigneur, maître, nom de divinité). Très fréquent dans les noms de personne : Enguérand/Ingram, Ingolf, Ingeborg, Imbert/Ingbert, etc...
*Ingwa- est le nom de la vingt-deuxième lettre de l'alphabet futhark.

 


*Iwa- (If), substantif masculin, germanique commun
*Ihwa- (If), substantif masculin, germanique commun
*Igwa- (If), substantif masculin, germanique commun
*Iwō- (If), substantif féminin, germanique commun
*Ihwō- (If), substantif féminin, germanique commun
*Igwō- (If), substantif féminin, germanique commun

vieil haut allemand : īwa, īgo, vieux saxon : īh, allemand : eibe
néerlandais : ijf
vieil anglais : īw, ēow, anglais : yew
vieux norrois : ýr, islandais : ýr

Termes avec de fortes différences morphologiques. Se compare directement avec le mot "if" dans les langues celtiques : gallois ywen, vieil irlandais , breton ivin et proto-celtique *iuos (français → if). Le vieux prussien a également un mot apparenté pour désigner l'if, mais il pourrait s'agir d'un emprunt ancien : iuwis. Les termes germaniques remontent à une racine *īkwo-, *eikwo-, alors que les termes celtiques sont issus de *iwo-. Les termes dans les autres langues qui paraissent apparentés n'ont pas le sens "if" : grec ancien oíē, óa (sorbier des oiseaux), lituanien ievà (bourdaine) ou russe íva (saule). On a proposé un rapprochement avec l'hittite eja- (un arbre toujours vert), mais sans certitude.
En plus du sens, le celtique et le germanique ont en commun l'existence d'un second terme signifiant "if" : → *Eburo-. On a supposé que *Ihwa- pourrait être passé du germanique au celtique pendant qu'*Eburo- faisait le chemin inverse.
*Ihwa- est le nom de la treizième lettre de l'alphabet futhark.

 


*Īsa- (Glace), substantif neutre, germanique commun

vieil haut allemand : īs, vieux saxon : is, allemand : eis
vieux frison : īs, néerlandais : ijs
vieil anglais : īs, ēow, anglais : ice
vieux norrois : íss, suédois : is, islandais : ís

Le seul élément de comparaison au niveau indo-européen se trouve dans les langues iraniennes : avestiques aēxa- (gel, glace) et isauu- (glacé). Les rapprochements avec le lituanien ýnis et le russe ínej (givre) par l'intermédiaire d'une racine *isnjo- sont spéculatifs. Même chose pour le rattachement à une racine indo-européenne *eis-.
*Īsa- est le nom de la onzième lettre de l'alphabet futhark.